Boruto Naruto Next Generation de Masashi Kishimoto Mikio Ikemoto et Ukyô Kodachi chez Kana Éditions

Boruto Tome 01

Konoha est en paix et les grandes guerres Ninja ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Naruto a réalisé son rêve et est devenu le 7ème Hokage de Konoha, une tâche qui est loin d’être aisée. À tel point que sa capacité au multi-clonage lui est plus qu’utile pour être à la fois au four et au moulin. Avec ses lourdes responsabilités il a du mal à trouver le temps de s’occuper de sa famille et notamment de son fils Boruto. Celui-ci devenant petit à petit ce qu’on appelle un petit con, une tête à claque ou encore plus simplement un ado en pleine crise les relations entre les deux se tendent.

Boruto, le fils de Naruto et Hinata forme une équipe avec Sarada Uchiwa, la fille de Sasuke et Sakura et Mitsuki le fils d’Orochimaru. Les trois sont placés sous la supervision de Konohamaru.

Peut-on lire Boruto sans avoir lu Naruto ?

Si vous n’avez jamais lu Naruto et que l’idée de vous taper les 72 tomes que contient la série ou bien les quelques 700 épisodes que contient l’animé vous rebute – je peux le concevoir – c’est une question que vous pouvez légitimement vous poser. J’ai moi-même arrêté la série vers le milieu de la guerre Ninja. Aussi lorsque j’ai cliqué sur le bouton commander sur Amazon je fus pris d’une soudaine appréhension. Comprendrais-je toutes les situations ? Saurais-je qui sont tous les protagonistes ? Continuerais-je à écrire des questions au présent du conditionnel avec  une inversion du pronom et du verbe beaucoup trop soutenue par rapport au ton de l’article ? Autant de question avant même d’avoir ouvert la première page.

Rassurer-vous, la réponse à ces trois questions est oui.  Boruto n’est pas simplement un nouvel arc de la série Naruto c’est l’introduction d’un nouveau héros et l’auteur semble d’ailleurs faire un pacte narratif avec nous puisqu’il fait dire à son héros que l’histoire qu’il nous raconte n’est pas celle de son père même si elle commence avec lui. Maintenant soyons honnête si-vous avez lu Naruto vous aurez une couche de sens supplémentaire notamment pour ce qui est des relations entre les personnages. Vous pourrez aussi vous moquer de la nouvelle coupe de Sasuke parce que franchement… Il y a matière.

Pourquoi Boruto est différent de Naruto ?

Naruto est un enfant au destin tragique. Il nait dans les cris et la mort, ses parents tués par un monstre et lui-même rejeté toute son enfance par le reste du village. À côté de l’enfance de Naruto celle de Boruto semble idyllique, ses deux parents sont en vie, il a de l’argent pour s’acheter de beaux vêtements toujours propres, des jeux vidéos et son père est l’homme le plus respecté et admiré du village. Cependant Naruto et Boruto ont un point commun, leur père est absent. Bien sûr il y a une différence entre un père absent et un père mort mais étrangement Naruto qui a souffert toute son enfance de l’absence de ses parents est un père absent pour ses enfants. Si l’on pouvait à l’époque trouver des justifications au comportement de sale gosse de Naruto on est beaucoup moins tolérant avec Boruto car il a beaucoup moins d’excuses.

Boruto a-t-il l’esprit du Bushido ?

Ce qui est très plaisant dans cette nouvelle série c’est le fait que le personnage de Boruto n’est pas encore un vrai personnage de Nekketsu. Naruto dès le début du manga avait trouvé son nindô, son but, sa voie en tant que Ninja. Boruto lui ne veut pas devenir Hokage, il n’est pas persévérant et pire que tout il choisit la voie de la facilité et dans un shōnen, c’est un crime très grave. Dans les shōnen, le vainqueur d’un combat est souvent celui qui à le plus de volonté et qui s’est entrainé le plus durement. Ainsi il y a toujours une prédominance de l’acquis sur l’inné. Si dans un manga vous avez deux personnages, que l’un est un génie du combat qui a de grandes facilités et que l’autre n’a aucun talent particulier mais s’entraine avec acharnement et avec les bonnes valeurs morales (les valeurs du bushido en général) vous pouvez être sûr que le vainqueur sera le second. Et les exemples ne manquent pas dans les mangas : Ippo contre Miyata (Hajime No Ippo), Goku contre Végéta (Dragon Ball), Ken-ichi (Ken-ichi, le disciple ultime) dans presque tout ses combats, ou Naruto contre Neji (Naruto).

Mais alors qu’en est il de Boruto ?

Boruto n’est pas encore prêt, plusieurs scènes le montre dans ce tome. Dans l’une d’entre elle il explique à ses amis un cheat code sur leur jeu vidéo pour passer tout les niveaux sans aucune difficulté, c’est un premier indice. Ses amis lui disent d’ailleurs qu’ils n’aiment pas finir un jeu comme cela, et qu’il perd tout son intérêt. Le second est l’utilisation d’un mécanisme qui permet d’utiliser des techniques que l’on ne maîtrise pas en les stockants sur un parchemin. Deuxième erreur, dans un Nekketsu si on dépend de son arme plus que de ses capacités réelles on est perdu, c’est une question de force de caractère.  Né dans une période de paix, Boruto ne connait pas le vrai sens du combat et le vrai but d’un Ninja. C’est un enfant pourri gâté qui va prendre en maturité et grandir à mesure que des évènements tragiques vont lui arriver. Et on peut être sur que certains seront déclenchés par ses faiblesses de caractère et ses « tricheries ».

Le manga Boruto est-il le digne héritier de Naruto ?

Oui, absolument. Les différences de situations et de caractères entre Boruto et Naruto font que cette nouvelle série est loin d’être une resucée de sa prédécesseresse et offre de fait un panel de possibilitées très riche. Les anciens protagonistes principaux se voient intelligemment réutilisés en Sensei et il est probable que leur rivalité s’exercera maintenant par le biais de leur disciple à la manière de Gaï et Kakashi dans le manga originel. L’idée de mettre Sasuke en maître de Boruto est également excellente, c’est un rôle dans lequel on ne l’aurait pas imaginé et qui lui sied, pour le moment, à merveille.

 


Boruto – Naruto next generations – tome 1

Oeuvre originale et supervision : Masashi Kishimoto
Dessin : Mikio Ikemoto
Scénario : Ukyô Kodachi
Editeur : Kana
Date de publication : 03 Mars 2017
Pagination : 208 pages Noir & Blanc
Prix : 5,45 €



Images de l’article © Edition Kana – Tous droits réservés


One Comment

Comments are closed.