Freaky Girls Tome 01 de petos chez Pika

Freaky Girls Tome 01

Le professeur Tetsuo Takahashi à toujours été passionné par les para-humains ou les « demi » comme disent les jeunes. Il s’agit d’humains différents des autres : Vampires, Succubes, Dullahans. Alors qu’il entame sa quatrième année comme professeur de biologie au lycée Shibasaki, Tetsuo découvre dans la même journée qu’il y a quatre para-humains dans le lycée, trois élèves et une professeure. Une occasion rêvée pour lui d’en apprendre un peu plus sur eux.

En les côtoyant il se rend compte que tout demi qu’ils soient ils restent avant tout des adolescents (adolescentEs dans le cas présent) comme les autres. Il décide alors d’essayer de les aider à s’intégrer parmi les autres élèves.

Anthropomorphisme

Non ne partez pas ! L’anthropomorphisme – ou l’attribution de caractéristiques humaines à des entités non-humaines – est au coeur de ce manga puisqu’il traite le sujet des « monstres » classiques en les présentant comme des humains avec des différences qui pourraient être comparable à une mutation génétique rare qui surprend les gens « normaux » quand ils y sont confrontés. C’est ce qui en fait un manga génial ! On s’est tous posé des questions cons sur les monstres comme « Est-ce qu’un vampire peut-être végétarien ? » ou « Est-ce qu’un Loup-garou peut être chauve ? » (Comment ça il n’y a que moi qui me pose ces questions) et Freaky Girls repose sur ce concept. Que se passe t’il si on plonge des êtres de légende dans un contexte banal comme un lycée ? Quel problèmes d’adaptation ces êtres rencontreront ils ? Les situations burlesques s’enchaînent et on est rapidement pris d’empathie pour ces jeunes filles.

L’Éléphant au milieu de la pièce

Shrek à dit un jour que les ogres étaient comme les oignons et avaient des couches. Freaky girls est comme un oignon, il pique les yeux quand on se rend compte de la belle couche de sous-texte qui concerne l’acceptation de la différence et du handicap. Présenté comme un récit humoristique et un manga léger il donne en réalité matière à réflexion et pourra être lu différemment suivant que vous ayez quatorze ou vingt-cinq ans. On comprend mieux sa classification en Seinen alors que rien dans le récit ne le justifie vraiment (pas de nudité ou de violence jusqu’ici).  Il y a d’ailleurs un moment qui est assez révélateur. Prenez l’extrait suivant, je remplace juste le terme Dullahan par en fauteuil.

« Là où j’ai encore du mal c’est avec mes camarades. La première fois qu’on me voit, je comprend que ça puisse surprendre […] Ils ne me tiennent pas à l’écart, je discute avec eux, mais je sens bien qu’ils font tout pour ne pas aborder le fait que je suis en fauteuil. En fait j’aimerais bien qu’on puisse plaisanter librement sur mes particularités. »

Le fait de parler de vampires, de filles des neiges et de succubes permet une distanciation qui fait passer des messages de tolérance tout en gardant de la légèreté et un humour omniprésent.

Les Para-humains dans Freaky girls

Jusqu’ici on en a rencontré que quatre, tous des filles. Dont les particularités sont détaillées ici.

  • Vampire : Hikari Takanashi. Cette ado débordante d’énergie est confrontée à des problèmes typiques de l’adolescence : Elle n’a jamais eu d’amoureux, elle s’engueule avec sa soeur jumelle (non-vampire) et elle à envie de sucer le sang de sa meilleure amie. C’est le personnage au centre de ce premier tome.
  • Fille des neiges : Yuki Kusakabe, assez peu d’information sur elle pour le moment sinon qu’elle est physiquement très froide, on attend de voir le développement de ce personnage et ce que ses capacités sont et impliquent dans son quotidien.
  • Dullahans :  Kyôko Machi, Peut être le personnage dont les capacités sont les plus marrantes. Sa tête est détachée de son corps et elle adore quand quelqu’un d’autre tient sa tête pour lui faire un câlin. Notamment la personne pour qui elle à un crush.
  • Succube : Sakie Satô, professeure de mathématiques son pouvoir est de rendre fou d’amour tous les hommes qui s’approchent d’elle. Pour lutter contre ses capacités elle s’habille toujours en survêtement et évite soigneusement tout contact avec les individus de sexe masculin. L’embryon de relation qu’elle noue avec le professeur Takahashi est juste génial et on attend de voir son développement dans les prochains tomes.

Liste non exhaustive des situations qu’on attend !

  1. La gestion de la relation entre la succube et Tetsuo.
  2. La jeune vampire va chez le dentiste.
  3. Tetsuo se fait surprendre en train de faire des câlins à ses élèves (non parcequ’il faut avouer qu’il fait beaucoup de câlins à ces gamines).
  4. La fille des neiges chante « Libérée, Délivrée ».
  5. L’apparition d’un loup-garou.
  6. La dullahans à un torticolis.
  7. La succube à la piscine.

La suite ?

On l’attend avec impatience, Freaky Girls est une excellente surprise. Je l’ai acheté par hasard, sans attente particulière et je me suis marré du début à la fin. La seule question qui persiste une fois le manga refermé est : comment patienter jusqu’au 3 mai pour la sortie du tome 2 ?


Freaky Girls Tome 01
Scénario & Dessin: Petos
Editeur : Pika
Collection : Pika Seinen
Date de publication : 15 Février 2017
Pagination : 160 pages Noir & Blanc
Prix : 7,20 €



Images de l’article © Edition Pika Édition- Tous droits réservés