Lockdown Tome 1 Seinen manga de Michio Yazu et Nykken chez Ki-oon

Lockdown Tome 01

C’est une matinée comme les autres qui commence dans le lycée Kaishin, Sota et Junji discutent des plus jolies filles de leur classe tout en avalant leur déjeuner dans la cafétéria. Junji essaye de convaincre Sota de faire une approche vers la fille qui lui plait, Miho. Puis vient l’heure des cours.

Mademoiselle Sakura, professeur, à bien du mal à tenir sa classe. Surtout quand plusieurs camions déboulent dans l’enceinte du lycée et que les coups de feu commencent à partir. Des terroristes viennent de prendre en otage le lycée. Leur cheffe, grièvement blessée est emmenée à l’infirmerie où la pauvre infirmière de service qui à l’habitude de donner des sucres pour l’hypoglycémie et de l’aspirine pour les règles douloureuses se retrouve à devoir pratiquer une chirurgie.

Afin de maintenir le calme et de s’assurer la coopération des élèves les terroristes les montent les uns contre les autres. Mais bientôt un étrange virus commence à se répandre et les choses bougent.

Est-ce que Lockdown est un manga de Zombie ?

C’est l’impression que peut donner la lecture du quatrième de couverture et certains éléments du scénario. Les personnes infectées par le virus semble pouvoir contaminer d’autres personnes par le biais de la salive et surtout il permet de faire revenir à la vie des personnes décédées. Je le concède cela ressemble beaucoup à un manga sur les zombies. Et honnêtement venir faire une histoire de zombie après The Walking Dead c’est difficile. Mais il y a d’autres éléments qui font pencher la balance pour l’option « pas vraiment zombie ». Notamment le fait que certains infectés reviennent avec une conscience (même s’ils sont quand même très chelou). En soit cela n’empêche pas de rentrer tout de même dans la catégorie Zombie on peut voir ça dans les séries comme Izombie par exemple ou Santa Clarita Diet.

Du coup c’est différent de The Walking Dead ?

Les paramètres évoqués ci dessous suffisent déjà à différencier le traitement de la thématique du zombie mais il y a d’autres éléments qui permettent que le scénario trouve sa propre voie et son originalité. En voici la liste :

  1. Il y a un confinement. En même temps le titre donnait déjà un indice sur ce sujet me direz-vous (Lockdown = confinement en Français, je sais que vous savez mais on ne sait jamais). Cela peut paraître un détail mais cela donne un côté claustrophobique à la série, presque étouffant qui est très prenant.
  2. L’attitude des ravisseurs. Le fait que les ravisseurs montent les élèves les uns contre les autres en leur demandant de punir ceux qui seraient tentés de désobéir rapproche un peu ce premier tome de l’ambiance de Battle Royal. Il y a ce même côté révélateur de la vraie nature des élèves qui avait fait le succès du films de Kinji Fukasaku.
  3. Les personnages sont dans leur milieu habituel. Le fait que les élèves soient avec tout leurs camarades de classe et non avec de parfaits étrangers comme c’est souvent le cas dans les histoires de zombie fait que la plupart des relations qui les unissent jusque là sont remises à plat. Les victimes d’hier peuvent devenir les bourreaux d’aujourd’hui.

On voit un bout de sein et du sang sur la couverture

C’est un seinen donc il y a évidemment plus de violence que dans un shonen, Ki-oon qui édite le manga Lockdown est d’ailleurs un spécialiste de ce type de manga puisqu’il propose l’une des meilleures séries du marché avec Ubel Blatt et fait un fort démarrage avec le premier tome de Monster x Monster (voir l’article de Mangasun). Ici la sensualité et la nudité sont présentes mais de manière assez troublante puisqu’elle est mêlée avec le gore (on voit par exemple l’un des personnage lécher les plaies béantes de sa victime). La violence est très présente mais est autant psychologique que visuelle et certaines mises en scène en plan général de Nykken sont tous simplement superbes tant le contraste nudité / gore est bien géré.

Et ?

Et alors c’est pas mal du tout. Evidemment ce premier tome est un tome d’exposition donc difficile de se faire un avis définitif sur la question, cependant le scénario de Michio Yazu semble prometteur et est très bien servit par le dessin de Nykken. Le cliffhanger final fonctionne très bien et donne vraiment envie de voir la suite, reste à voir si le manga saura rester en dehors des sentiers battus relativement aux thématiques de zombies qui ont déjà été beaucoup traitées.


Lockdown Tome 01
Scénario : Michio Yazu
Dessin : Nykken
Editeur : Ki-oon
Collection : Seinen
Date de publication : 09 Février 2017
Pagination : 196 pages Noir & Blanc
Prix : 7,65 €



Images de l’article © Edition Ki-oon- Tous droits réservés